terrain agricole cagnes sur mer

Dans le but de vous montrer un exemple d’évaluation du montant de prix d’un terrain mais aussi pour avoir l’idée  dune des méthodes appliquées par les Agents immobiliers expert et spécialisé dans ce domaine sur Cagnes sur mer ,Villeneuve Loubet ,st Laurent du var ,Vence ,st Paul de Vence , la gaude , Gattieres ou toute commune jusqu’a Carros..

Voici ci dessous une évaluation type d’un terrain à bâtir.

La surface, la possibilité de construire, la situation, l’environnement, le contexte, l’exposition, sa possible exploitation aisée et bien d’autres points d’un terrain ou d’une simple parcelle sont des éléments qui déterminent la valeur et qui va évidement conditionner sa position sur un marché immobilier.

Basiquement nous pouvons penser qu’un terrain qui à la possibilité de supporter la construction de 2 maisons jumelés ou maisons individuelles pourra valoir le double d’un terrain qui peut avoir la construction d’une seule villa.

Dans ce sens la priorité sera de définir la possibilité et les conditions des droits à bâtir

Pour cela toutes les lois réglementaires des différents services d’urbanismes  (communes, voirie, département…) sont applicables sur les aspects juridiques du terrain, de la parcelle concerné.

Nous pouvons déjà anticiper sur le fait que les règles d’urbanisme déterminent la possible constructibilité du terrain sur les éléments suivants :

  • L’accessibilité : Une accessibilité minimal en largeur est régulièrement demandé par les règles de l’urbanisme .Donc de fait, si le terrain n’a pas cette accessibilité il impactera obligatoirement le prix du terrain car celui ci sera soit inaccessible soit devoir trouver une solution (S’arranger pour un agrandissement qui empiète  chez le voisin, trouver une solution d’aménagement du terrain). quoi qu’il en soit  Il faudra alors soit diminuer le terrain qui impacte le prix global soit diminuer du prix à payer pour avoir un accès conforme. ailleurs certaine ville comme Cagnes sur mer, Villeneuve loubet, st Laurent du var sont des villes assez denses ou ce point est d’autant plus sensible.
  • Viabilisation :Il ne faut toujours pas oublier que les organismes d’urbanisme décides ou pas d’accorder un permis suivant des règles strictes dont l’une d’elle étant le fait d’être desservi par des réseaux de communication(tel, internet ..) d’électricité , de gaz  , d’eau potable,  et d’évacuation des eaux usées (pour le tout à l’égout ou le gaz il y a possibilité de dérogation ou d’autres solutions) .En tout état de cause l’agent immobilier devra se renseigner sur la possibilité (facile ou non) de raccordement à tout ces infrastructures obligatoire .Le raccordement pourra être donc facile sur des caractéristique tel que les diamètres, profondeurs ,puissance… et si le terrain n’aide pas au possible raccordement , alors la valeur et le prix du terrain en sera d’autant plus impacté .Le cout du terrain peut aussi être impacté sur la partie de l’obligation du raccordement du tout à l’égout qui quelques fois impossible peut être substitué par une fosse septique.
  • Le type et le genre de construction proposé : Pour notre exemple nous parlerons d’une construction pour une habitation ,alors que si il s’agit d’un terrain dont la réglementation n’accepte que des  constructions voué à une utilisation industriel , celui ci sera caduque .Pour info suivant la Commune que ce soit Cagnes sur mer ,st Paul de Vence ,Vence ,La Colle sur loup ou toutes communes de notre région de Provence impose des types de logement plutôt provençal .
  • constructions du bâtit suivant les implantations des voies publiques et privées : En principe la réglementation de chaque commune prévoie l’implantation d’une maison par rapport aux voies de  circulations .Ces règles peuvent obliger de construire en arrière ou alignement des voies; Ce qui peut donc imputé une partie de constructibilité du terrain et amoindrir la valeur de celui-ci.
  • constructibilité en rapport aux limites séparatives : La périphérie d’un terrain n’est généralement pas constructible ce qui réduit la surface d’exploitation pour la construction. La réglementation de chaque commune peut être différente d’une ville à une autre, donc un terrain qui peut être constructible sur la totalité de celui -ci doit impérativement soustraire cette limite entre terrain voisin et le terrain concerné .Encore une fois des dérogations existe, mais celle ci sont à prendre au cas par cas.
  • Imposition sur la construction de maisons sur un même terrain : Des règles pour l’implantation de constructions sur un même terrain concernant plusieurs maisons existe et cela encore peut impacter la valeur .Chaque ville ou commune peut imposer des règles d’urbanisme radicalement différente.
  • hauteur de  constructions de la maison ou habitation : Cette règle impose encore une fois une hauteur maximum autorisé que ce soit un toit en pente ou plus moderne comme un toit plat .Les hauteurs curieusement quelques fois peuvent être donné en mètres ou en nombre de niveaux. Pour info, en France l’hauteur standard est de 2,7m à 3 mètre par niveau. Par exemple sur La ville de Cagnes  sur mer ou même Vence,  la hauteur imposée pour une maison est généralement de 7m50 de hauteur.
  • Les stationnements : Bien régulièrement et surtout dans notre région il sera imposé un nombre de places de stationnement par maison ou logement. Bien évidement le terrain nous devrons pouvoir accueillir non seulement le logement mais aussi le garage ou le ou les stationnements. Et encore une fois dans l’impossibilité de pouvoir utilisé une partie du terrain pour pouvoir garer un véhicule, des solutions doivent être proposé (parking en toiture, en sous sol…) et cela diminuera d’autant plus le prix du terrain. Sur certaine ville dense et urbaine  comme Cagnes sur mer, Villeneuve Loubet, st Laurent du var jusqu’a Vence cette règle est plus stricte que sur d’autre commune comme Carros, Gattieres ou même La Gaude.
  • La densité : Cette densité est donnée suivant la taille du terrain et la surface constructible possible. Les points mentionnés ci dessus dirigent et indiqueront les résultats de ce rapport.

L’agent immobilier en charge de l’estimation prendra en compte les impositions que donnent  les servitudes qui automatiquement vont diminuer la valeur du terrain, plusieurs type de servitudes existes comme: la servitude de passage, la servitude de tréfonds, la servitude de non aedificandi…

La surface du terrain est bien évidemment le point essentiel du prix d’un terrain, au plus le terrain est grand au plus il est susceptible de couter chere, le rapport prix / surface est l’un, voir le point principal d’un terrain.

La constructibilité sera directement affecté sur le terrain que l’on ai une seule servitude ou plusieurs cummulés.Encore une fois l’agent immobilier contrôlera si le terrain est positionné ou dépend d’un lotissement, alors on consultera le règlement et le cahier des charges  de ce lotissement afin d’analyser ce qu’il est possible de construire ou pas.

Un terrain tout en longueur ou fin impactera le mode et la méthode de construction ce qui  justifient une négociation ou un prix inferieur.

Egalement un terrain qui a des formes originales ou non linéaires pourrait être un point qui permet à des acheteurs de moins se projeter et donc d’en impacter le prix.

Comme indiqué plus haut, plus un terrain est grand et évidement plus son prix va etre elevé et sa valeur au m² sera en adéquation de sa surface mais encore une fois les autres points détaillés sont la pour vous faire éviter de tomber dans le piège de la simplicité.  La logique pour estimer un terrain reviendrait donc à trouver des parcelles de dimensions similaires au votre et au plus proche de votre quartier. Cette solution pourrait être assimilé à prendre la parcelle témoin comme exemple .Et encore une fois trop simpliste prendre le ratio entre une surface et un prix.Alors encore en exemple qu’il ne faut pas trop se fiait aux exemples des terrains voisins.

Dans le cas ou votre terrain subit  une légère pente (terrain descendant ou montant ) nous pourrions imaginer une plus-value, alors a l’inverse la présence d’une pente élevée impactera le prix car ceci imposera  des couts supplémentaire sur les fondations  , l’aménagement du terrain…. et c’est souvent le cas sur la commune de Vence , st Paul de Vence , La Gaude ,Carros , Gattieres en bref toutes les villes qui se situe sur des collines .

Encore une fois le fait d’avoir un terrain qui se situe plus en deçà de la route et des réseaux d’eaux usées imposera des couts de viabilisation plus élevé tant en terme d’accès mais aussi pour évacuer les eaux usées (système de pompe de relevage) et la toujours le prix du terrain en ressentira une baisse et toujours et encore se sont les villes comme Vence , st Paul de Vence , La Gaude ,Carros , Gattieres  les villes qui se situe sur des collines de l’arrière pays.

Une orientation a toujours impacté le prix d’un terrain, la plus sollicité étant l’orientation Sud Ouest (orienté vers Villeneuve Loubet ou le Cap d’Antibes par ex) et c’est celle qui valorise le plus le prix d’un terrain à l’inverse une orientation Nord va indéniablement diminuer le prix de la parcelle, cette moins value est logique tant sur la luminosité réduite que sur la consommation en énergie qui y sera augmentée.

L’orientation est une chose  mais la vue en est une autre .Nous pouvons donc en déduire qu’une vue mer (sur le cap d’Antibes, sur la baie des anges) ou dégagé sur les collines de l’arrière pays de cagnes sur mer, st Paul de Vence, Vence ou autre collines des villes du coin sont d’autant plus prisés.

A l’inverse une vue obstrué par un immeuble, une colline …est source de moins value.

La proximité de nuisance quelle soit visuel ou sonore impactera à la baisse le prix d’un terrain comme l’autoroute , la voie ferrée , heureusement très peu de villes dans notre secteur en sont concernés (Cagnes sur mer ,Villeneuve Loubet ,St Laurent du var)

 

La solution ultime est de comparer 2 ventes de terrains  dont le point de comparaison essentielle serait la base à prendre en compte. On diminuera donc ce point qui différencie les deux terrains pour obtenir le prix.

EX: On observe qu’un terrain qui est orienté Nord coute 45% plus cher de le même terrain avec une exposition radicalement opposé (Nord).Il n’y aura donc plus qu’a apposer à la hausse ou à la baisse suivant l’orientation du terrain a estimer.

 

terrassement d'un terrain

La nature du sol est prépondérante dans la faisabilité de construire une maison sur un terrain. Dans notre région les terrains peuvent être de plusieurs natures.

Par exemple sur st Jeannet, La Gaude, Vence, St Paul de Vence les terrains sont souvent de nature rocheuse.

Il parait donc logique qu’un terrain présentant les caractéristiques idéal pour supporter une construction d’une maison attirera plus d’intérêt et donc fera d’autant plus monter les prix, à l’inverse un terrain qui doit être terrassé plus en profondeur ou avec plus d’énergie fera baisser le prix du terrain. Il est bien évident qu’une étude de sol permettra d’anticiper ces couts. La encore l’expérience d’un agent immobilier du secteur permet d’avoir une meilleure idée en amont.

Quoi qu’il en soit nous pouvons constater généralement plusieurs styles de sol :

  1. La Parcelle de terrain incompressible mais avec possibilité aisée d’être ouverte pour analysé Comme l’argile sec et le limon. Les terrains incompressibles avec possibilité facile d’être ouverte ont généralement une excellente résistance mais en contre partie impose un élargissement des fondations de la bâtisse.
  2. le terrain Incompressible avec difficulté d’être ouverte pour analyse comme le granit, le gré, la roche calcaire et dans notre région le fameux Pouding un compressé de diverses roches, cailloux et sables.
  3. Le gros avantage de type de terrain c’est de pouvoir accepter de lourdes charges de poids qui permet donc d’améliorer la fixation au sol du bâtiment qui y sera construit. Cela peut donc largement influencer a la baisse le cout de construction et donc a la hausse le prix du terrain. En contre exemple un terrain plus souple donnera l’effet inverse est diminuera le prix du terrain.
  4. Les Parcelles de terrain compressibles comme l’argile compact mais humides, vases, tourbes sont de qualité moindre. Pour le terrassement ce n’est pas vraiment l’idéal et il impose des fondations adaptées et très couteux qui font vite grimper les couts de construction et qui malheureusement diminue le prix du terrain concerné. Et pire encore quelques fois si le terrain s’avère trop spongieux il sera déclassé est donc considéré comme inconstructible et du coup le prix est diminué par un facteur bien plus élevé.
  5.  Le type de terrains que l’ont nomme hétérogènes sont eux la conséquence de mélange homogène ou pas de plusieurs matériaux avec une compression aléatoire et complètement variable. Ils apportent souvent des surprises comme fissures et crevasses et qui demande une attention particulière qui ne peut être noté que par une étude de sol (géologique) afin de choisir les matériaux, les techniques qui seront mis en œuvre pour la fondation et encore une fois cela influencera le prix du terrain.
  6. La crainte de tout constructeur est le terrain constitué de remblayes, quelques fois ils peuvent être considéré comme terrain constructible suivant la taille de la maison mais bien souvent les services d’urbanisme lorsqu’ils ont connaissance de ce cas de figure préfère botter en touche. A savoir qu’un terrain remblayé et ce même avec des matériaux dense et dur n’est en fait constructible qu’au moins après une vingtaine d’année.
  7. Un terrain est imaginé ou autorisé a bâtir que dans le cas ou celui ci est nu (qu’il n’a pas de construction encore en place) Et pourtant des contres exemples existe même pour des terrains occupé que l’on a l’autorisation de bâtir comme la destruction d’un bâtiment existant afin de récupérer le droit à bâtir et pouvoir reconstruire par dessus(récupération foncière ).Bien évidement les nouveaux logements auront plus de valeur que ce précédents par exemple ces derniers étaient des immeubles vétuste qui n’ont aucun intérêt à la rénovation ou un immeuble qui ne répond pas aux normes exigé par l’urbanisme .

Dans ce cas la valeur du terrain sera impactée des frais de destruction et de préparation du terrain pour que celui ci soit assimilé à un terrain nu.

L’évaluation du prix d’un terrain est toujours en fonction du marché immobilier. L’agent immobilier doit donc se référer à définir son étude suivant le marché immobilier de moment. La principale direction d’un marché immobilier est son aspect environnement et plus particulièrement du secteur c’est ce que l’on appel le marché immobilier local. Et bien évidement un terrain similaire dans deux endroit différents peuvent donnés des prix qui n’ont aucunes similitudes.

L’exemple des prix pratiqués sur des terrains de certaines communes comme Vence ou Carros n’ai évidement pas le même que le prix qui peut être pratiqué sur St Paul de Vence, La Colle sur loup, Cagnes sur mer ou autre. Ce cas de figure s’explique par la notoriété de la ville mais pas que. Dans ce point précis il s’agit uniquement des prix de terrains différents entre les quartiers, comme Carros ou Gattieres sont des communes très peu étendu les prix seront peu être moins éloigné que sur des communes comme St Paul de Vence par exemple. Le prix du terrain de chaque quartier est déterminé suivant sa proximité des commerces, des transports ….

Apres avoir identifié le marché immobilier avec lequel nous pouvons prendre comme référence d’étude, l’agent immobilier récupérera les différentes mutations qui y ont été faites afin d’estimer et d’imposer son calcul d’évaluation.

Le modèle de terrain doit être proche de celui que nous voulons estimer par exemples sur les communes de Villeneuve loubet, Cagnes sur mer, St Laurent du var, St Paul de Vence, La Colle sur loup,Vence, La Gaude , Carros….

L’idéal serai de trouver des terrains de références au plus prés du quartier concerné.

Les modèles de terrains devraient dans la mesure du possible être en plus grande quantité possible.

Nous pensons qu’il faut prendre pour exemple et base de calcul 3 terrains minimum car moins de terrain de référence serait un marché immobilier trop subjectif.

L’estimation qu’elle soit pour une maison, une villa, un appartement ou dans notre cas un terrain est toujours un mode de comparaison entre ceux ci.

 

estimation calcul prix terrain

A/L’agent immobilier compare les différents biens qu’il doit évaluer en se basant  sur son expérience des terrains déjà commercialisé, sur le marché immobilier réel du moment. Cette méthode prends en compte l’ensemble des critères du terrain à évaluer .En aucun cas la valeur de prix qui sera donné pour valorisé le terrain sera effectué sur une méthode ou base qui ne dépends pas du marché local.

Un principe également appliqué serait la notion de parcelles de base.

B/Le mode de comparaison en utilisant les moyennes de surface /mètre carré implique de prendre le prix moyen/m2 et de le multiplier par la surface du terrain qu’il s’agit d’évaluer.

 

Ci dessous : le mode de calcul B dit de référence au marché est respecté tandis que le A à savoir le mode de comparaison par surface sera mis de coté pour notre calcul.

Nous allons prendre un exemple parlant :

Le terrain à estimer à une surface de 1000 m2.

Nous allons nous référer sur 3 terrains.

  1. Une parcelle de terrain de 500 m2 d’un montant de 200000€
  2. Une parcelle de terrain de 800 m2 d’un montant de 210000€
  3. Une parcelle de terrain de  1300 m2 d’un montant de 250000€

La méthode de calcul du prix à appliquer est simple , il suffit d’additionner l’ensemble des prix de terrains et ensuite d’un autre coté d’additionner les surfaces des terrains puis  de  diviser le premier total (prix global terrains) par les surfaces total des terrains ( Surfaces global terrains )

-200000 + 210000 + 250000 = 660000€ = prix global terrains

-500 + 800 + 1300 = 2600 m2 = Surface global terrains

-6600000/2600=253.84

253.84 est le prix moyen / m2 du terrain.

A partir de là nous multiplions la surface de notre terrain à évaluer par le prix au m2

Soit 253.84 * 1000=  253846€.

Cette solution même si elle ne prend pas en compte la méthode A,  nous identifie un prix raisonnable et assez proche de la réalité.

Ainsi le résultat obtenu est d’autant plus pertinent si les terrains de référence qui ont été pris comme exemple sont assez proche en termes de surface ou sur la taille moyenne de l’ensemble des terrains prient pour base.

Cette méthode indique donc une limite, sur des terrains qui seraient pris en référence qui donne des caractéristiques éloignés de celui à évaluer comme une taille nettement plus grande ou à l’inverse bien plus petite.

La constructibilité non pris en compte :

Encore une limite pour la méthode précédente, c’est les differentes possibilités de construction.

Dans notre exemple nous avons pris une parcelle de terrain de 1000m2, mais si celle si ne peut supporter une autorisation de construction que sur sa moitié, le prix en serait impacter à la baisse.

Egalement si sur ce même terrain nous pouvons construire qu’une ou plusieurs maisons, le prix en serait bien différent par rapport à tous les projets possibles et envisagés.

Dans la logique plus un terrain est petit plus sont prix au m2 est élevé, alors qu’avec le taux de constructibilité celui ci met en éclat cette logique.

Voici quelques exemples pour illustrer nos propos:

-un terrain de 1000 m2  situé à Vence dans le quartier de l’Ara avec une surface de construction possible de 500m2 vaut environ 275000€, alors qu’un terrain situé à Vence et toujours dans le même quartier mais celui-ci avec la possibilité de ne construire que sur 110m2 de sa surface se vendra largement moins chère dans les 200000€.

-Un terrain à Cagnes sur mer dans le quartier des Collettes de 400m 2 constructible sur 200m2 de sa surface pourrait trouver preneur à environ 250000€, tandis qu’un autre terrain de 300 m2 dans le même quartier des Collettes  à Cagnes sur mer avec une surface constructible de 210m2 pourrait se vendre quasiment le même prix que le précédent alors qu’il n’est que de 2/3 de la surface du premier.

Et donc si nous utilisons le mode de calcul de comparaison , les différences de prix impacteraient à la baisse les prix des terrains plus petits alors qu’ils peuvent justifier d’un prix assez conséquent .

Il vaut donc mieux s’appuyer sur la méthode d’évaluation A

 

En application , voici le detail de l’estimation qui prend en compte l’ensemble des parametre du terrain sur le marché immobilier réel:

Dans un premier temps prendre la valeur des prix qui sont impactés suivant la zone de valeur des parcelles concernées.

En effet la Zone ou commune de Cagnes sur mer, Villeneuve Loubet, St Laurent du var est proche du littoral et donc très prisé cela explique des prix de terrain très élevés

Sur la Zone ou villes de St Paul de Vence, La Colle sur loup, Vence, La Gaude sont des communes certes éloigné du littoral mais généralement avec des vues exceptionnel donc encore une fois, les prix pratiqués sur ces terrains sont également assez demandés donc chère à l’achat.

Sur les communes plus éloignés de Carros, Gattieres , St Jeannet… les terrains sont plus abordables et donc bien moins chère.

Dans un second temps nous contrôlerons si le terrain est constructible ou non et le résiduel disponible.

Pour ce faire il y l’expérience de l’agent immobilier, les références des dernières ventes, les références de dernières constructions, les informations des divers organismes d’urbanisme.

Puis dans un dernier temps nous contrôlerons tous les détails qu’imposent les réglementations d’urbanisme.

Comme nous l’avons vu plus haut les caractéristiques d’un terrain peuvent avoir des conséquences bénéfique ou négatif sur son prix de vente:

-Un terrain présentant une ou plusieurs servitudes

-Un terrain frappé d’alignement

-Un terrain avec une orientation qui impact son vis à vis, sa luminosité …

-Un terrain en pente, plat, bref avec un dénivelé qui régule également son prix de vente.

-Un terrain proche des commodités, des plages, des axes routiers …

Brefs toutes ces caractéristiques d’un terrain qui permettrons d’affiner un prix d’estimation du terrain et qui vous permettra d’anticiper  sa valeur au plus juste.

Nous allons prendre un exemple parlant :

Le terrain à estimer à une surface de 1000 m2 sur la commune de Saint Paul de Vence avec une possibilité de construire une maison de 150m2 habitable, avec une exposition Sud et sans vis-à-vis, sans la moindre servitude .

En premier nous allons nous référer sur 3 terrains.

  1. Une parcelle de terrain de 500 m2 d’un montant de 200000€
  2. Une parcelle de terrain de 800 m2 d’un montant de 210000€
  3. Une parcelle de terrain de  1300 m2 d’un montant de 250000€

La première étape de calcul du prix à appliquer est simple , il suffit d’additionner l’ensemble des prix de terrains et ensuite d’un autre coté d’additionner les surfaces des terrains puis  de  diviser le premier total (prix global terrains) par les surfaces total des terrains ( Surfaces global terrains )

-200000 + 210000 + 250000 = 660000€ = prix global terrains

-500 + 800 + 1300 = 2600 m2 = Surface global terrains

-6600000/2600=253.84

253.84 est le prix moyen / m2 du terrain.

A partir de là nous multiplions la surface de notre terrain à évaluer par le prix au m2

Soit 253.84 * 1000=  253846€.

Ensuite appliquons la possibilité de construction ou non.

Un coup de chance nous partons sur l’hypothèse que tous les terrains sont similaires et constructible.

Donc le prix du terrain calculé ci-dessus n’évolue pas et reste à 253846 €.

Et dans la dernière étape de cette estimation nous apprenons que le terrain à évaluer est grevé d’une servitude de passage sur une partie.

Au vue de la position et de la taille de la servitude nous minorons le prix du terrain de 5%

  • 253846 – 5% = 241 163,7

Le prix du terrain estimé avec la méthode de marché immobilier en réel est de 241163.7€

Quoi qu’il en soit , la méthode d’estimation que nous appliquons régulièrement vous sera toujours réalisé avec attention et rendu avec une étude qui vous sera transmis et expliquée sur tout les points.

ATTENTION: Depuis 2020 Lors d’une vente de terrains il faudra obligatoirement faire réaliser une étude de sol en G1 .Celle-ci permet d’anticiper la nature du terrain et également les méthodes et procédés des fondations de la construction .Il s’agit d’une obligation régit par la Loi Elan

Si vous souhaitez en savoir plus ou si vous souhaitez être accompagné pour la vente de votre terrain et ainsi avoir des information sur la possibilité de vente de votre terrain ,ainsi qu’une étude (accompagné d’un dossier qui peut comprendre l’etat des risques, les informations du PLU sur votre terrain ,sur l’éventuel plus-value et bien d’autres éléments ).

N’hésitez pas à contacter Laurent qui se fera un plaisir de se déplacer pour vous proposer une estimation fiable et objective de votre terrain.

etude de sol pour vente de terrain

ATTENTION 

Depuis 2020 Lors d’une vente de terrains il faudra obligatoirement faire réaliser une étude de sol en G1 .Celle-ci permet d’anticiper la nature du terrain et également les méthodes et procédés des fondations de la construction .Il s’agit d’une obligation régit par la Loi Elan

La loi du 30/07/2003 impose une obligation d’informer les acheteurs ou locataires d’un bien immobilier (Bati ou non Bati ) en l’occurrence sur notre cas un terrain sur certain risques majeurs du bien sur lequel il serait exposé (ETATS DES RIQUES REGLEMENTES ).Afin d’avoir cette premiere information je vous conseil de cliquer sur ce lien afin de connaitre les éléments a présenter .

Egalement une demande d’un CERTIFICAT D’URBANISME auprès de votre commune ou de votre service d’urbanisme local peut vous permettre de connaitre d’avantage d’informations sur votre parcelle de terrain.

Photo profil Laurent Hansberger
Laurent Hansberger

Agent immobilier indépendant Century 21

Spécialiste des transactions immobilieres LAURENT HANSBERGER est l’agent immobilier référent des avis de valeur, d’estimations et de  ventes de terrains.  Il vous guidera et vous accompagnera dans votre projet immobilier en évaluant objectivement votre bien jusqu’ à sa vente.

Les autres communes proposés pour une estimation de votre Terrain :

Call Now ButtonESTIMATION GRATUITE