Estimation Viager

Cette page vous permettra d’avoir une idée plus précise pour le calcul du bouquet et de la rente en Viager.

La vente en viager, un calcul réglementé :

À l’inverse de ce que l’on peut croire et ce que l’on peut entendre généralement sur la vente en viager, le calcul d’un viager ne laisse place à aucune surprise et est basé sur des formules de calcul très objectives.

Le seul aléa restera la date du décès du crédirentier.

Par contre quand il s’agit des autres termes de l’acte du viager, tout est parfaitement anticipé et encadré par la réglementation en vigueur.

Les avantages du viager :

Dans la majorité des cas, le viager est perçu comme le fait de vendre son bien avec une rente suffisamment élevée pour que le crédirentier puisse mieux appréhender et assumer ses besoins et ses charges du quotidien.

Et même également avoir à l’idée qu’avec un peu de chance la disparition du vendeur (crédirentier) peut être une occasion pour réaliser une belle plus-value pour l’acheteur (débirentier). 

Malgré tout, il arrive quelquefois que l’on rencontre cette situation.

Quoi qu’il en soit le calcul de la rente du viager qu’elle soit mensuelle, trimestrielle ou annuelle est réalisée en fonction d’éléments objectifs et statistiques très réalistes.

Dans ce cas, cela permet de garantir le maximum d’équilibre entre le crédirentier et le débirentier.

L’estimation de la valeur vénale du logement :

Le moyen d’évaluer le viager est en fonction d’une estimation de la valeur vénale du bien concerné et également du fait que celui-ci soit occupé ou libre (il s’agit de la partie usufruit) ainsi que de l’espérance de vie du ou des personnes qui constitue la partie des crédirentiers (les vendeurs).

Comment calculer le viager

Comprendre le calcul du viager :

Vous trouverez ci-dessous les détails qui vous permettront de comprendre le fonctionnement du viager et également appréhender ce qu’est le bouquet, l’abattement pour l’occupation, l’espérance de vie, le taux de rente et donc la rente viagère.

Comment obtenir une simulation d’une vente en viager : l'évaluation du viager.

Les limites du viager - avis d'un expert

1ère méthode de calcul basée sur les tableaux d'espérance de vie des assureurs.

Prenons les suppositions ci dessous pour le calcul :

Dans un premier temps faire réaliser un avis de valeur vénale de son bien suivant les prix du marché du moment. Une estimation réaliste et objective qui servira de base pour la suite de l’évaluation et du calcul.

 

Cette première étape de calcul permettra d’avoir la valeur de rente mensuelle réaliste calculée sur le capital et divisée par la durée et donc le nombre de mois « prévisionnels » restant à vivre par le rentier.

 

Une  – estimation – de l’espérance de vie du vendeur (crédirentier) est ainsi obtenue.

Quoi qu’il en soit, cette méthode est différente de celle que j’utilise et applique régulièrement.

Le résultat obtenu reste quasi similaire.

avantage et calcul du viager avantage prix

2ème méthode de calcul basée sur les tableaux du barème Daubry :

Le barème Daubry est un barème sous forme de tableau pour la vente en viager.

Ce barème permet de calculer les rentes viagères pour un viager il a été mis en rédaction et pensé par Jacques Daubry. Les formules données viennent des études de mortalités de l’INSEE mais aussi sur la base de la mortalité observée sur plusieurs milliers de vente et souscription d’actes viagers

Celui-ci permet d’obtenir rapidement et simplement les éléments qui permettent de réaliser le calcul du viager.

Que ce soit le bouquet ou la rente.

Ce tableau indique les différents points comme :

Cela permettra d’appliquer une formule qui permet d’obtenir la partie nue-propriété et la partie usufruit.

On en retirera donc le bouquet ainsi que la rente.

Voici quelques exemples de calculs pour prevoir la vente en viager d'un bien immobilier :

Cas de figure pour un Bouquet sans rente viagère :

Pour un homme seul :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur à 78 ans , est célibataire et vie seul ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, le vendeur ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Il est à peu près considéré comme un locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr Vendeur son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier du crédirentier est de 150000 €.
  • Mr Vendeur est un homme âgé de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 11 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 9.55% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 61.3% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 61.3 / 100= 91950 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie du crédirentier ( montant étalé sur 11 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

          91950  x  9.55 / 100 = 8781 = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          8781 / 12 =   731.75 €

La rente qui est calculé est donc de 731.75 € / mois pour un bouquet nul

Pour une femme seule :

Dans ce cas de figure nous imaginons que la vendeuse à 78 ans , est célibataire et vie seule ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, la vendeuse ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Elle est à peu près considérée comme une locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mme Vendeuse de son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier de la crédirentier est de 150000 €.
  • Mme Vendeuse est une femme âgée de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 13.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 7.90% .
  • Le barème Daubry indique également que cette vendeuse possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 55.6% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 55.6 / 100= 83400 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie du crédirentier ( montant étalé sur 13.8 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

          83400  x  7.9  / 100 = 6589 € = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          6589 / 12 =   549.08€

La rente qui est calculé est donc de 549.08 € / mois pour un bouquet nul

Pour un couple d'âge identique :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur et la vendeuse  ont 78 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils peuvent être considérés comme des locataires qui n’ont pas de charge de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 15.6 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 7.16% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 52.2% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 52.2 / 100= 78300 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie des crédirentiers ( montant étalé sur 15.6 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

          78300  x  7.16 / 100 = 5606 = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          5606 / 12 =   467.16  €

La rente qui est calculée est donc de 467.16 € / mois pour un bouquet nul

Pour un couple d'âges différents :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur a 78 ans et la vendeuse  a 73 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils est à peuvent près considéré comme des locataires qui n’ont pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans et 73 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 19.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 5.95% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 45.1% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 45.1 / 100= 67650 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie des crédirentiers ( montant étalé sur 19.8 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

          67650  x  5.95  / 100 = 4025 € = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          4025 / 12 =   335.41  €

La rente qui est calculé est donc de 335.41 € / mois pour un bouquet nul

Dans le cas ou le vendeur souhaiterait un bouquet de départ avec complément de rente viagère :

Il est bien évident que dans tous ces cas de figure, le même mode de calcul est appliqué à une différence près : l’abattement de la rente ne s’applique pas.

Pour un homme seul :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur à 78 ans , est célibataire et vie seul ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, le vendeur ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Il est à peu près considéré comme un locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr Vendeur son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier du crédirentier est de 150000 €.
  • Mr Vendeur est un homme âgé de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 11 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 9.55% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 61.3% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 61.3 / 100= 91950 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie du crédirentier ( montant étalé sur 11 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

Puis nous appliquons un bouquet que le crédirentier souhaitait de 30000 €

91950 € – 30000 € = 61950 €

          61950  x  9.55 / 100 = 5916 = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          5916 / 12 =   493 €

La rente qui est calculé est donc de 493 € / mois pour un bouquet à 30000 €

Pour une femme seule :

Dans ce cas de figure nous imaginons que la vendeuse à 78 ans , est célibataire et vie seule ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, la vendeuse ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Elle est à peu près considérée comme une locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mme Vendeuse de son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier de la crédirentier est de 150000 €.
  • Mme Vendeuse est une femme âgée de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 13.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 7.90% .
  • Le barème Daubry indique également que cette vendeuse possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 55.6% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 55.6 / 100= 83400 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie du crédirentier ( montant étalé sur 13.8 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

 

         Puis nous appliquons un bouquet que le crédirentier souhaitait de 30000 €

          83400 € – 30000 € = 53400€

          53400  x  7.9 / 100 = 4219 € = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          4219 / 12 =   351.58 €

          La rente qui est calculé est donc de 351.58 € / mois pour un bouquet  d’un montant de 30000€

Pour un couple d'âge identique :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur et la vendeuse ont 78 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils peuvent être considérés comme des locataires qui n’ont pas de charge de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 15.6 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 7.16% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 52.2% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 52.2 / 100= 78300 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie des crédirentiers ( montant étalé sur 15.6 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

 

         Puis nous appliquons un bouquet que le crédirentier souhaitait de 30000 €

          78300 € – 30000 € = 48300€

          48300  x  7.16 / 100 = 3458 € = Rente Annuelle 

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

          3458 / 12 =   288.16 €

          La rente qui est calculé est donc de 288.16 € / mois pour un bouquet  d’un montant de 30000€ 

Pour un couple d'âges différents :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur a 78 ans et la vendeuse  a 73 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils est à peuvent près considéré comme des locataires qui n’ont pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans et 73 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 19.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 5.95% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 45.1% .
  • La rente annuelle correspondra donc à :

150000 € x 45.1 / 100= 67650 €  = ce montant étant la valeur du bien avec l’abattement de la valeur que le tableau prend en compte pour le dédommagement de l’occupation du bien .

Ensuite il suffit de prendre cette valeur qui est calculé sur l’espérance de vie des crédirentiers ( montant étalé sur 19.8 ans ) pour la ramener à une période mensuelle ( pour cela on utilise le taux de rente du barème Daubry ):

          Puis nous appliquons un bouquet que le crédirentier souhaitait de 30000 €

          67650 € – 30000 € = 37650€

          37650  x  5.95 / 100 = 3458 € = Rente Annuelle

          Puis on  ramène au mois en divisant par 12

            3458 / 12 = 288.16

           La rente viagère qui sera pris en compte est de 288.16 € pour un bouquet de 30000 €

Dans le cas d'un viager dit vente en nue propriété,

Nous reprenons une partie des calculs précédents à laquelle on appliquera la déduction de la rente.

Pour un homme seul :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur à 78 ans , est célibataire et vie seul ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, le vendeur ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Il est à peu près considéré comme un locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr Vendeur son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier du crédirentier est de 150000 €.
  • Mr Vendeur est un homme âgé de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 11 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 9.55% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 61.3% .
  • Le montant du bouquet total correspondra donc à :

150000 € x 61.3 / 100= 91950 €  

Le propriétaire vendeur pourra prétendre à 1 bouquet de 91950 €

Pour une femme seule :

Dans ce cas de figure nous imaginons que la vendeuse à 78 ans , est célibataire et vie seule ( Calcul sur 1 tête )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, la vendeuse ( crédirentier ) continuera à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Elle est à peu près considérée comme une locataire qui n’a pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mme Vendeuse de son bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier de la crédirentière est de 150000 €.
  • Mme Vendeuse est une femme âgée de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 13.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour cette personne seule on  trouve, un taux de rente de 7.90% .
  • Le barème Daubry indique également que cette vendeuse possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 55.6% .
  • La bouquet de la vente viagere correspondra donc à :

150000 € x 55.6 / 100= 83400 €  

La propriétaire crédirentier pourra imaginer prétendre avoir un bouquet de 83400 €

Pour un couple d'âge identique :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur et la vendeuse  ont 78 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils peuvent être considérés comme des locataires qui n’ont pas de charge de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 15.6 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 7.16% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 52.2% .
  • Le montant du calcul du bouquet viager correspondra donc à :

150000 € x 52.2 / 100= 78300 € 

Le couple de propriétaire pour compter sur un bouquet équivalent à 78300€ 

Pour un couple d'âges différents :

Dans ce cas de figure nous imaginons que le vendeur a 78 ans et la vendeuse  a 73 ans , Il vivent en couple ( Calcul sur 2 têtes )

Donc dans le cas ou l’on s’imagine dans un viager occupé, les vendeurs ( crédirentiers ) continueront à vivre dans la maison ou dans l’appartement.

Ils est à peuvent près considéré comme des locataires qui n’ont pas de charge  de loyer. Ceci en conservant la jouissance du bien et en lésant l’acheteur, il faut donc prendre en compte d’ajuster le montant de la rente en abattant le manque à gagner par le débirentier.

 

Sur la valeur du logement sur le marché immobilier du moment, il faudra donc tenir compte d’une réduction, une décote appelée ” abattement d’occupation “.

 

  • Mr Acquéreur achète à Mr et Mme Vendeur leur bien immobilier en viager. La Valeur du bien sur le marché de l’immobilier des crédirentiers est de 150000 €.
  • Mr et Mme Vendeurs sont respectivement âgés de 78 ans et 73 ans avec une espérance de vie théorique donnée sur le barème Daubry de 19.8 ans.
  • Sur le barème Daubry pour ces deux personnes en couple on  trouve, un taux de rente de 5.95% .
  • Le barème Daubry indique également que ce vendeur possède l’équivalent en  Nue-Propriété de 45.1% .
  • Le résultat du calcul viager correspondra donc à :

 150000 € x 45.1 / 100= 67650 €

Les 2 propriétaires crédirentiers peuvent anticiper un bouquet de l ‘ordre de 67650 €.

Se faire accompagner par un professionnel :

Pour rappel : Il faut garder en mémoire que le calcul en viager libre ou occupé est soumis à diverses contraintes d’indexations, d’un prix de vente que l’on ne verse pas directement, et de l’occupation ou pas du bien.

Il arrive que les rentes soient soumises à des blocages par des héritiers qui ne toucheront qu’une fraction de leur potentiel héritage ou des conditions de reversement.

La vente comme l’achat en viager n’est pas une chose aisée, et vous pouvez bien évidemment rendre cet acte bien plus simple en me contactant en tant que professionnel spécialisé dans ces transactions.

De cette manière vous aurez non seulement l’esprit tranquille et serein du fait de la prise en charge sérieuse de votre projet ; mais également un conseil ou même un accompagnement individuel et personnalisé.

Photo profil Laurent Hansberger
Laurent Hansberger

Agent immobilier indépendant

Une question, un doute ?
N'hésitez pas à me contacter

L’évaluation viagère d’un bien immobilier peut s’avérer complexe et vous souhaitez faire appel à un professionnel dans ce domaine !