De Toulon à Nice : les endroits où l’immobilier reste relativement raisonnable

Cet article a été initialement publié sur ce site.

Comme sur le reste du littoral méditerranéen, les prix de la côte varoise et de la Côte d’Azur ont augmenté ces derniers mois. Pour le Var, l’augmentation a été de 8,6 % entre 2020 et 2021, mais la hausse des prix a atteint 20,8 % ces cinq dernières années, selon l’Observatoire immobilier de Provence (OIP). « Il faut désormais compter 3 850 euros le mètre carré en moyenne dans le Var, mais nous parions sur un ralentissement dans l’année à venir, notamment en raison de la hausse des taux d’intérêt », prévoit David Garavagno, président de la Fnaim du Var.

Les prix sur la Côte d’Azur ont, quant à eux, augmenté de 8,5 % pendant cette même période, selon Welmo, l’agence immobilière en ligne. « La Côte d’Azur reste le littoral le plus cher de France avec un prix moyen de l’immobilier qui s’élève à 5 591 euros le mètre carré. Néanmoins, l’augmentation a été moins forte que sur d’autres littoraux français, où les prix de départ étaient moins élevés », rappelle Nicolas Gay, cofondateur de Welmo.

Toulon reste abordable

Ces prix moyens cachent cependant de fortes disparités : Toulon, principale agglomération du Var, reste globalement abordable et de gros travaux de réhabilitation du centre-ville contribuent à redorer l’image de cette cité portuaire. Il faut compter 3 000 euros le mètre carré pour un appartement et 3 900 euros pour une maison. Un appartement de 70 mètres carrés situé dans le secteur du port, au pied du marché du Mourillon, se vend ainsi 244 000 euros.

Les maisons sont plus chères : le ticket d’entrée dans le quartier du Mourillon est de 700 000 euros et cela peut être beaucoup plus dans le quartier du Faron, sur les hauteurs de Toulon, où il faut compter pas loin de deux millions d’euros pour une belle villa récente avec une piscine et une vue sur la rade.

Dans d’autres quartiers de la ville, il est possible de trouver une maison avec un jardin à partir de 400 000 euros, notamment dans le secteur de Valbertrand ou de Font-Pré. Des programmes neufs proches du front de mer sont également en cours de commercialisation, notamment dans le quartier du Cap-Brun, très prisé : un rez-de-chaussée de 63 mètres carrés est, par exemple, proposé par Cogedim à 414 000 euros.

Acheter un appartement neuf dans le Var peut toutefois s’avérer difficile : « Les anciennes opérations, notamment celles qui ont été attaquées en justice, finissent par sortir, mais si les chiffres commerciaux sont bons, l’offre est plus rare que jamais », martèle la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence. Il faut compter en moyenne de 4 500 à 5 500 euros le mètre carré pour un logement neuf mais plus de 6 500 euros le mètre carré au bord de la mer.

Il vous reste 53.01% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

5/5 - (5 votes)
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Laurent

Laurent

Call Now ButtonESTIMATION GRATUITE